Aller au contenu
Accueil » Faire son bilan financier en 5 étapes

Faire son bilan financier en 5 étapes

Au moins une fois par an, il est important de revoir son système financier personnel pour s’assurer que tout reste cohérent avec notre situation personnelle et nos objectifs à court moyen et long terme.

Dans cet article je te parle des aspects de ton système que tu dois revoir pour mener ton audit financier personnel

Évaluer son budget

Idéalement on voudrait respecter les principes suivants:

  • 50 à 60% de son revenu net pour les dépenses fixes
  • 10% pour les investissements
  • 5 à 10% pour l’épargne à court ou moyen terme
  • 20 à 35% pour les dépenses discrétionnaires.

On devrait également prendre le temps de revoir où va notre argent pour nous assurer que cela correspond toujours à nos besoins. On va donc revoir:

  • les abonnements aux différents services. S’il y en a qu’on utilise plus ou dont on n’est plus satisfait, on va les annuler et réallouer les fonds ailleurs
  • renégocier les prix des abonnements. Vendredi fou, solde d’après Noël et autres grands événements commerciaux sont souvent de bonnes occasions de baisser le prix de ses abonnements téléphoniques, internet et autres. On peut même trouver des cartes cadeaux en liquidation pour des services comme Netflix ou Disney+ qui vont permettre de sauver quelque dollars.
  • il y a également une opportunité de négocier les frais de certains services comme les assurances, les frais bancaires, etc. Ne surtout pas hésiter à appeler le fournisseur pour demander les promotions disponibles ou ce qu’ils sont disposés à faire pour garder un bon client
  • Si les coûts fixes sont trop élevés, on doit penser aux moyens de les baisser ou augmenter ses revenus: prendre un colocataire, faire de la livraison, etc.

Plan de remboursement des dettes

  • Est-ce qu’on est sur la bonne voie pour rembourser ses dettes à l’échéance qu’on s’est fixé?
  • Est-ce qu’on peut faire des paiements supplémentaires pour rembourser plus rapidement ses dettes?
  • Est-ce qu’on peut négocier les taux d’intérêt ou prendre un prêt de consolidation pour payer moins d’intérêt sur la dette?

Investissements

  • Est-ce qu’on contribue au maximum de ses capacités à ses comptes enregistrés (CELIAPP, REER, CELI, REEE)?
  • Est-ce que l’argent est bien investi dans des fonds négociés en bourse à faible coût de gestion?
  • Est-ce que l’allocation de son portefeuille correspond toujours aux objectifs et à la tolérance au risque?

Augmenter ses revenus

Il y a une limite à ce qu’on peut couper dans ses dépenses mais il n’y a aucune limite à ce qu’on peut gagner. Ainsi, c’est toujours une bonne idée de penser à augmenter ses revenus plutôt que de toujours chercher comment couper ses dépenses.

Demander une augmentation de salaire

Si on est employé, c’est le moyen le plus rapide d’augmenter ses revenus sans efforts supplémentaires mais qui est souvent négligé. Bien sûr, l’employeur ne va pas nous donner une augmentation uniquement parce qu’on en demande une. Il faut bien se préparer et s’assurer qu’on a tous les arguments en notre faveur pour obtenir ce que l’on souhaite.

D’après mon expérience, c’est facile d’avoir cette conversation et une réponse positive lors de l’évaluation trimestrielle. Si l’évaluation est positive et que la gestionnaire nous félicite pour le travail accompli, c’est facile d’embrayer sur la question du salaire pour refléter la satisfaction de l’entreprise sur le travail qu’on fait et une compensation à la hauteur du travail qu’on apporte à l’entreprise.

Si l’entreprise fait des évaluations annuelles, on peut entamer cette conversation à n’importe quel moment. On va s’assurer d’avoir un fichier personnel de tous ses accomplissements qu’on va utiliser le moment de la négociation venu. On va mettre dans ce fichier tous les projets sur lesquels on a travaillé et qui nous ont valu des félicitations, ou qui ont eu un impact significatif dans les processus ou les revenus de l’entreprise. Cela va permettre de soutenir notre demande d’augmentation par des arguments en rapport avec le travail qu’on fournit dans l’entreprise.

Il n’est pas toujours certain que l’entreprise nous accordera une augmentation peu importe la qualité de notre argumentation et notre négociation. Ce qu’on peut faire dans ce cas, c’est de demander ce qu’on peut faire en plus de ce qu’on fait déjà actuellement pour obtenir l’augmentation souhaitée et l’échéance. Comme ça la gestionnaire sait que la conversation n’est pas terminée. Surtout il faut faire le rapport de cette discussion par écrit pour pouvoir s’y référer plus tard.

Si l’entreprise n’est pas ouverte à une discussion sur l’augmentation de salaire, on peut considérer chercher un autre emploi. Des études démontrent que changer d’emploi tous les deux ans permet de considérablement augmenter son salaire par rapport à une personne qui reste au même emploi pendant longtemps.

Faire de l’argent en dehors de son emploi habituel

On peut aussi décider d’augmenter ses revenus en faisant une activité génératrice de revenus à coté de son emploi salarié habituel. La clé ici c’est de faire quelque chose dont on a déjà les compétences et qui ne va donc pas nécessiter une courbe d’apprentissage. Ça peut être une activité en rapport avec ce qu’on fait déjà dans son emploi. Exemple: une personne qui travaille en ressources humaines qui décide de revoir les CV et préparer les gens pour des entrevues d’embauche. Ou alors une aptitude que l’on a naturellement et qui peut aider d’autres personnes. Exemple: quelqu’un qui écrit bien et qui peut devenir copywriter à coté de son emploi habituel.

On peut aussi se faire de l’argent en vendant des objets sur internet. Ça peut être des objets qu’on a chez soi et qu’on utilise plus ou alors des objets qu’on déniche dans les magasins lors des soldes et liquidations et qu’on revend à un prix supérieur au prix d’achat.

Autres considérations

  • Assurances: est-ce qu’on est suffisamment assuré y compris pour l’assurance vie?
  • Succession: est-ce qu’on a un testament dûment établi avec un notaire? Celui-ci est-il à jour pour refléter nos volontés?

Gérer son argent ne devrait pas être compliqué ni prendre trop de temps. On doit avoir une vie en dehors de ses comptes bancaires et prendre juste quelques heures par an pour faire cette évaluation. Ensuite, une heure par mois, c’est largement suffisant pour gérer son argent efficacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *